[vc_row][vc_column width= »7/12″]

Comment faire une huile de qualité

[vc_column_text]Pour garantir les caractéristiques nutritionnelles et organoleptiques de l’huile, il est essentiel de contrôler chaque étape de la production.

Le résultat final et le niveau de qualité dépendent de plusieurs facteurs:

  1. Un bon élagage et une irrigation appropriée de la plante;
  2. La maturité optimale du fruit, qui est dans le cas de production d’huile, le moment où la peau est mûre mais la chair encore assez consistante ;
  3. La cueillette, qui doit préserver le plus possible l’intégrité du fruit
  4. La conservation dans un endroit frais et bien aéré jusqu’au moment du pressage afin d’éviter l’enclenchement de phénomènes de fermentation et de décomposition
  5. Le pressage qui doit débuter endéans les 24 heures au maximum après la récolte
  6. Le traitement de l’olive qui doit s’effectuer dans une ambiance d’hygiène irréprochable et de préférence dans un milieu anaérobie afin d’éviter l’activation de phénomènes d’oxydation. C’est pour cette raison que l’on privilégie le système en cycle continu plutôt que le système traditionnel, à savoir les meules qui malgré qu’elles soient plus caractéristiques, présentent l’inconvénient de générer ces phénomènes d’oxydation et d’altérer la qualité de l’huile ;
  7. La conservation de l’huile, qui doit être stockée à l’abri de la lumière, de la chaleur et dans un milieu anaérobie dans des conteneurs de verre ou d’acier.

[/vc_column_text][vc_empty_space height= »55px »][/vc_column][vc_column width= »5/12″][vc_single_image image= »3685″ img_size= »full »][/vc_column][/vc_row]